Archives pour la catégorie Non classé

La dépendance : réalités économiques et démographiques.

24 août 2018

Le film « Les vieux fourneaux », sorti en salle en août 2018 et inspiré de la BD éponyme, met en scène 3 savoureux septuagénaires (Pierre Richard, Eddy Mitchell et Roland Giraud), qui démontrent que l’impertinence n’a pas d’âge. Nos 3 « héros » nous touchent par leur énergie et leur fragilité.

Cette fragilité qui dans la vraie vie se transformera en cette dépendance que tout le monde redoute pour ses proches ou soi-même.

Quittons le cinéma pour mieux cerner les réalités, notamment démographiques et économiques, qui se cachent derrière ce terme. En 2016, l’économiste Philippe Crevel était intervenu lors du « débat Autonomie de l’Ocirp ». Son état des lieux et son benchmark avec d’autres pays d’Europe sont toujours aussi éclairants.

Lire la Suite

La domotique au service des personnes âgées

20 février 2014

La domotique est de plus en plus utiliser pour accompagner les personnes âgées et les accompagner au quotidien. Il ne s’agit pas de simples gadgets à la mode et / ou totalement inutiles, mais bien d’assurer la confort, la sécurité, la communication, etc. La domotique permet ainsi de soulager le quotidien des personnes âgées, en particulier celles qui sont en perte d’autonomie.
De nombreux spécialistes de la Silver Economy ou Silver Economie, filière spécifique au marché des seniors, s’accordent sur le fait que la domotique est appelée à se généraliser.
Lire la Suite

La domotique au service des personnes âgées

20 février 2014

La domotique est de plus en plus utiliser pour accompagner les personnes âgées et les accompagner au quotidien. Il ne s’agit pas de simples gadgets à la mode et / ou totalement inutiles, mais bien d’assurer la confort, la sécurité, la communication, etc. La domotique permet ainsi de soulager le quotidien des personnes âgées, en particulier celles qui sont en perte d’autonomie.
De nombreux spécialistes de la Silver Economy ou Silver Economie, filière spécifique au marché des seniors, s’accordent sur le fait que la domotique est appelée à se généraliser.
Lire la Suite

Les conséquences économiques du vieillissement de la population

21 janvier 2014

Les chiffres sont désormais connus : en 2050, la population française comptera 22,3 millions de personnes âgées de plus de 60 ans, alors qu’elles étaient 12,6 millions en 2005 (Source : INSEE). Cette hausse très sensible, d’environ 80 % en 45 ans, pose en premier lieu des défis liés au financement des systèmes de retraite, et n’est pas sans conséquences sur l’activité économique de notre pays.

L’impact économique du vieillissement de la population concerne de très nombreux secteurs d’activité, qu’il s’agisse par exemple de l’alimentation, de la santé, des transports, du tourisme, mais aussi du marketing ou encore du logement.
Toute une économie spécifique aux personnes âgées et visant à répondre à leurs besoins spécifiques se met donc en place, et la filière toute entière, appelée aussi « Silver Economy » ou économie du vieillissement, est en pleine structuration. À cet égard, les observateurs économiques s’accordent sur le fait que le vieillissement démographique a autant de conséquences sur la consommation des individus que la mondialisation.
Cela signifie par exemple que la structure de la consommation évolue en profondeur, avec des priorités et des besoins qui diffèrent selon l’état de santé des individus et de leurs ascendants, par exemple. Généralement, les personnes vieillissantes dépensent plus pour leur santé et leur bien-être, mais aussi pour leur domicile, y compris pour leurs dépenses énergétiques, en électricité notamment. En vieillissant la consommation évolue. Certaines dépenses sont en hausse tels que la santé et les dépenses de la maison avec des personnes qui restent plus souvent à domicile. Autres tendances de fond : la hausse de l’épargne et la baisse des dépenses liées au travail, telles que les fournitures, les vêtements, les transports, du fait de l’accroissement du nombre de personnes à la retraite.
Pour mieux répondre aux futurs besoins des populations âgées, qu’elles soient du 3e et du 4e âge, les entreprises des services et de l’industrie se positionnent dès aujourd’hui sur le futur marché des seniors : l’économie du vieillissement ou Silver Economie est une filière pleine de potentialités.
Pour tout savoir sur la Silver Economy, pour rencontrer vos futurs partenaires, pour mieux anticiper les évolutions de vos marchés, rendez-vous au salon Silver Economy Expo.

Les conséquences économiques du vieillissement de la population

21 janvier 2014

Les chiffres sont désormais connus : en 2050, la population française comptera 22,3 millions de personnes âgées de plus de 60 ans, alors qu’elles étaient 12,6 millions en 2005 (Source : INSEE). Cette hausse très sensible, d’environ 80 % en 45 ans, pose en premier lieu des défis liés au financement des systèmes de retraite, et n’est pas sans conséquences sur l’activité économique de notre pays.

L’impact économique du vieillissement de la population concerne de très nombreux secteurs d’activité, qu’il s’agisse par exemple de l’alimentation, de la santé, des transports, du tourisme, mais aussi du marketing ou encore du logement.
Toute une économie spécifique aux personnes âgées et visant à répondre à leurs besoins spécifiques se met donc en place, et la filière toute entière, appelée aussi « Silver Economy » ou économie du vieillissement, est en pleine structuration. À cet égard, les observateurs économiques s’accordent sur le fait que le vieillissement démographique a autant de conséquences sur la consommation des individus que la mondialisation.
Cela signifie par exemple que la structure de la consommation évolue en profondeur, avec des priorités et des besoins qui diffèrent selon l’état de santé des individus et de leurs ascendants, par exemple. Généralement, les personnes vieillissantes dépensent plus pour leur santé et leur bien-être, mais aussi pour leur domicile, y compris pour leurs dépenses énergétiques, en électricité notamment. En vieillissant la consommation évolue. Certaines dépenses sont en hausse tels que la santé et les dépenses de la maison avec des personnes qui restent plus souvent à domicile. Autres tendances de fond : la hausse de l’épargne et la baisse des dépenses liées au travail, telles que les fournitures, les vêtements, les transports, du fait de l’accroissement du nombre de personnes à la retraite.
Pour mieux répondre aux futurs besoins des populations âgées, qu’elles soient du 3e et du 4e âge, les entreprises des services et de l’industrie se positionnent dès aujourd’hui sur le futur marché des seniors : l’économie du vieillissement ou Silver Economie est une filière pleine de potentialités.
Pour tout savoir sur la Silver Economy, pour rencontrer vos futurs partenaires, pour mieux anticiper les évolutions de vos marchés, rendez-vous au salon Silver Economy Expo.

Améliorer le bien-être des seniors

4 décembre 2013

Les seniors ont des besoins spécifiques, qu’ils soient hébergés en maison de retraite ou qu’ils continuent à vivre chez eux. Améliorer le bien-être des personnes âgées est devenu une priorité dans leur prise en charge, pour leur offrir une meilleure qualité de vie, leur proposer un accompagnement médical approprié si nécessaire, éviter l’isolement affectif et social, et leur permettre de vivre dans la dignité, en particulier lorsqu’elles sont en perte d’autonomie. Le bien-être des personnes âgées passe donc par le respect de leurs besoins, en matière de confort de vie au quotidien, de soins médicaux / paramédicaux, de nutrition, de loisirs, etc.

Le « mieux vieillir » ou le « bien vieillir » est l’objectif principal de la Silver Economie, filière économique qui se structure pour répondre aux attentes spécifiques des personnes âgées, prend en compte cette notion de bien-être, et ce quel que soit l’âge et l’état de santé physique et psychique des individus.

Le bien-être des seniors peut s’entendre au sens large, avec la possibilité d’adapter les logements à la perte de mobilité, pour éviter par exemple les risques d’accident ou de chute, de procurer le plus de confort au quotidien, mais aussi le fait de pouvoir participer à des activités de convivialité, ou de se faire soigner dans les meilleures conditions possibles. A cet égard, de plus en plus d’établissements d’accueil proposent également à leurs résidents des prestations de coiffure, d’esthétique ou de massage. Les sociétés de services à domicile interviennent aussi dans des domaines de plus en plus divers, qu’il s’agisse de l’aide ménagère, de l’aide au courses, de la préparation des repas, de l’aide à la toilette / habillage, ainsi que des activités culturelles, de loisirs, de relaxation, etc.
Le bien-être des personnes âgées peut être amélioré par différents leviers, qui ne mettent pas tous en jeu des technologies, mais intègrent une forte composante humaine, et de proximité.

Pour en savoir plus sur les enjeux du vieillissement démographique, pour rencontrer d’autres acteurs de la filière, demandez votre badge d’accès à Silver Economy Expo, qui se tient les 4 et 5 décembre prochains à Paris, Porte de Versailles.

Comment définir la Silver Economy ?

28 novembre 2013

La Silver Economy ou Silver Economie fait son apparition dans le langage courant. Quelle est la définition de la Silver Economy ? Quelle réalité économique ce terme recouvre-t-il aujourd’hui ? La Silver Economy, telle que définie par l’Etat, regroupe « toutes les entreprises agissant pour et / ou avec les personnes âgées. Création de services personnalisés, de technologies pour l’autonomie, ces biens et services seront bientôt indispensables et sont autant d’activités appelées à se développer fortement dans les prochaines années. » (Source : Ministère du redressement productif).

Lire la Suite