Aide à domicile : un algorithme contre la pénibilité du travail

Article rédigé par notre partenaire Agevillage.com

L’idée est simple, encore fallait-il y penser. Anne-Sophie Favier et Dominique Jacquot, co-gérants de l’agence d’aide à domicile Alliance Vie à Poissy (78) ont imaginé un algorithme pour prévenir la pénibilité au quotidien pour les intervenants à domicile.

Confrontés, comme l’ensemble du secteur, à un turnover élevé, un absentéisme en hausse et des arrêts de travail à répétition, Anne-Sophie Favier et Dominique Jacquot ont conçu le projet APT.IA.

Sur la base d’une évaluation au domicile du résident et des mouvements à accomplir par l’intervenant dans le cadre de sa mission, l’outil connecté aux plannings individuels émet une alerte si un salarié risque de dépasser un seuil de pénibilité prédéterminé.

Les plannings seront alors réajustés.

Les concepteurs d’APT.IA misent sur un ROI à l’horizon 2021.

Après s’être mis en lien avec les acteurs concernés (Sécurité sociale, Aract, médecine du travail…) et remporté un hackathon en octobre, reste à trouver des spécialistes à même de dessiner puis exécuter la solution.

 

Le site Agevillage.com soutient et conseille en ligne depuis 18 ans les personnes âgées, leur famille et leur entourage.
Agevillage édite aussi un annuaire des structures qui accompagnent le grand âge (750 avis client) et valorise les établissements labellisés Humanitude et en route vers le label.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser :

Tags :

Cet article a été publié le mercredi 14 novembre 2018 à 14 h 09 min et est classé dans Silver Economie. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.