Archives mensuelles : janvier 2014

Les conséquences économiques du vieillissement de la population

21 janvier 2014

Les chiffres sont désormais connus : en 2050, la population française comptera 22,3 millions de personnes âgées de plus de 60 ans, alors qu’elles étaient 12,6 millions en 2005 (Source : INSEE). Cette hausse très sensible, d’environ 80 % en 45 ans, pose en premier lieu des défis liés au financement des systèmes de retraite, et n’est pas sans conséquences sur l’activité économique de notre pays.

L’impact économique du vieillissement de la population concerne de très nombreux secteurs d’activité, qu’il s’agisse par exemple de l’alimentation, de la santé, des transports, du tourisme, mais aussi du marketing ou encore du logement.
Toute une économie spécifique aux personnes âgées et visant à répondre à leurs besoins spécifiques se met donc en place, et la filière toute entière, appelée aussi « Silver Economy » ou économie du vieillissement, est en pleine structuration. À cet égard, les observateurs économiques s’accordent sur le fait que le vieillissement démographique a autant de conséquences sur la consommation des individus que la mondialisation.
Cela signifie par exemple que la structure de la consommation évolue en profondeur, avec des priorités et des besoins qui diffèrent selon l’état de santé des individus et de leurs ascendants, par exemple. Généralement, les personnes vieillissantes dépensent plus pour leur santé et leur bien-être, mais aussi pour leur domicile, y compris pour leurs dépenses énergétiques, en électricité notamment. En vieillissant la consommation évolue. Certaines dépenses sont en hausse tels que la santé et les dépenses de la maison avec des personnes qui restent plus souvent à domicile. Autres tendances de fond : la hausse de l’épargne et la baisse des dépenses liées au travail, telles que les fournitures, les vêtements, les transports, du fait de l’accroissement du nombre de personnes à la retraite.
Pour mieux répondre aux futurs besoins des populations âgées, qu’elles soient du 3e et du 4e âge, les entreprises des services et de l’industrie se positionnent dès aujourd’hui sur le futur marché des seniors : l’économie du vieillissement ou Silver Economie est une filière pleine de potentialités.
Pour tout savoir sur la Silver Economy, pour rencontrer vos futurs partenaires, pour mieux anticiper les évolutions de vos marchés, rendez-vous au salon Silver Economy Expo.

Les conséquences économiques du vieillissement de la population

21 janvier 2014

Les chiffres sont désormais connus : en 2050, la population française comptera 22,3 millions de personnes âgées de plus de 60 ans, alors qu’elles étaient 12,6 millions en 2005 (Source : INSEE). Cette hausse très sensible, d’environ 80 % en 45 ans, pose en premier lieu des défis liés au financement des systèmes de retraite, et n’est pas sans conséquences sur l’activité économique de notre pays.

L’impact économique du vieillissement de la population concerne de très nombreux secteurs d’activité, qu’il s’agisse par exemple de l’alimentation, de la santé, des transports, du tourisme, mais aussi du marketing ou encore du logement.
Toute une économie spécifique aux personnes âgées et visant à répondre à leurs besoins spécifiques se met donc en place, et la filière toute entière, appelée aussi « Silver Economy » ou économie du vieillissement, est en pleine structuration. À cet égard, les observateurs économiques s’accordent sur le fait que le vieillissement démographique a autant de conséquences sur la consommation des individus que la mondialisation.
Cela signifie par exemple que la structure de la consommation évolue en profondeur, avec des priorités et des besoins qui diffèrent selon l’état de santé des individus et de leurs ascendants, par exemple. Généralement, les personnes vieillissantes dépensent plus pour leur santé et leur bien-être, mais aussi pour leur domicile, y compris pour leurs dépenses énergétiques, en électricité notamment. En vieillissant la consommation évolue. Certaines dépenses sont en hausse tels que la santé et les dépenses de la maison avec des personnes qui restent plus souvent à domicile. Autres tendances de fond : la hausse de l’épargne et la baisse des dépenses liées au travail, telles que les fournitures, les vêtements, les transports, du fait de l’accroissement du nombre de personnes à la retraite.
Pour mieux répondre aux futurs besoins des populations âgées, qu’elles soient du 3e et du 4e âge, les entreprises des services et de l’industrie se positionnent dès aujourd’hui sur le futur marché des seniors : l’économie du vieillissement ou Silver Economie est une filière pleine de potentialités.
Pour tout savoir sur la Silver Economy, pour rencontrer vos futurs partenaires, pour mieux anticiper les évolutions de vos marchés, rendez-vous au salon Silver Economy Expo.